Maintenant qu'il fait nuit noire sur toi

# 2013-10-21 à 10:15 MDecriem

Un avis critique, une vidéo...

# 2013-11-17 à 17:30 CarlaMarieR

Je n'ai pas aimé ce livre car je trouve que l'histoire est assez banal et incohérente. Au début sur la couverture on pense que c'est un jeune homme mais en fait c'est un adulte de 30 ans. Sa parle que sa mère est morte et un géant vient lui prêter son ombre pour qu'il surmonte le monde ou je ne sais pas trop quoi. C'est un peu dur à lire parce qu'on dirais que c'est écrit en language "poétique". Il y a des mots qu'on arrive pas a comprendre. Et des phrases,qui,pour nous semblent rien dire. J'ai arrêté ce livre au bout de la 50eme pages car je comprenais presque rien et sa ne m'a pas du tout plus..

# 2013-11-18 à 08:58 MDecriem

J'ai beaucoup aimé celivre car c'est un livre vraiment facile à lire. Et j'aime pas lire des choses qui me prennent beaucoup de temps juste pour comprendre ce qui ce passe. L'histoire de ce livre est un peu bizarre mais c'est une bon livre à lire.

Cameron

# 2014-03-03 à 06:45 natasha

Le roman fantastique, "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi", est le premier roman de Mathias Malzieu (Flammarion, 2005). Nous vivons une année avec le narrateur, personnage interne, après la mort de sa mère. Tout commence à l'hôpital, où l'infirmière prononce ces petits mots que notre narrateur refuse d'accepter: "c'est fini". Il est avec papa et sa soeur Lisa. Lorsque papa et Lisa partent chercher des vêtement pour maman, le narrateur attend sur la parking de l'hôpital. Il fait froid et noir. C'est là qu'il rencontre Jack le Géant "Giant Jack" qu'il appelle du monde fantastique en lisant une petite phrase sur une horloge bloquée à 19h30, l'heure de la mort de maman, "Giant Jack is on my back". Giant Jack déchire un petit morceau de son ombre qu'il offre au narrateur pour le protéger et l'aider à vivre cette période difficile.

La majorité du roman est écrit à la première personne du présent avec l'exception de 2 ou 3 passages qui sont au passé. Il semble que ces petits passages sont des souvenirs que le narrateur a vécu avec sa mère. La plupart du roman est comme une lettre ou un dialogue que tient le narrateur avec maman. Il lui raconte ce qu'il vit, ce qu'il ressent et comme il aimerait tant la revoir. Le langage est un langage familier de tous les jours. A travers ce roman nous sommes plongé dans les ombres qui reflètent les émotions du narrateur

Ce livre ne 'a pas beaucoup plu. Je l'ai trouvé difficile a lire et a comprendre car ce qui se déroulait n'était pas toujours clair. J'ai trouvé aussi difficile de croire que le narrateur avait trente ans puisque ce qu'il racontait me semblait plus le vocabulaire et les actions d'un jeune de mon âge. Je n'ai pas compris pourquoi Giant Jack était un personnage Anglais alors que tout se déroulait en France.
J'ai aussi trouvé difficile le noir profond, qui m'a semblé comme une déprime dans lequel était plongée l'histoire, bien que je puisse comprendre les sentiments du narrateur car je ne peux pas imaginer perdre ma mère. Je comprend ce sentiment de vouloir la rejoindre, la ramener en vie, mais les images étaient trop déprimantes. Je n'ai trouvé non plus, que les gros mots rajoutent à l'histoire.

Ma partie préférée était le moment ou le narrateur est allé visiter le monde des morts avec Jack.. C'était un moment triste et beaux au même temps et le moment tournant pour le narrateur. Ce monde noir et blanc et glacial est décrit avec beaucoup plus de légèreté que le reste. Les images , bien que bizarres sont comme même belles, On sent l'espoir du narrateur de revoir sa mère, puis sa déception lorsque cela ne se passe pas. il accepte finalement qu'il ne la reverra jamais sa mère mais se rend compte aussi qu'il n'est pas du tout prêt a mourir lui aussi. Il comprend qu'il vit un peu comme un mort depuis un an et bien que cela va être dur, il doit reprendre la vie.
Natasha

# 2014-03-18 à 10:54 MDecriem

J’ai aimer le livre Maintenant qu ‘il fait tout le temps nuits sur toi parce, que c’est un romans très magnifique, mais très triste. Ce roman commence en parlent du décès de la mère du jeune narrateur qui s’appelle Mathias. Mathias trouve une horloge sur le parking de l’hôpital qui est coincée sur l’heur 19 :30. Mathias découvre que cela veut dire ‘’l’heur de la mort’’ sur l’horloge est écrite une petite phrase, cette phrase fait apparaître un géant. Le métier de ce géant c’est de soigne les gens. Tout les deux partira dans le monde des morts. Ce roman a étais écrit avec des mots très complique alors ca a étais dure de comprendre certaine partie, ma partit préfère c’est quand Mathias et le géant sont partie dans une aventure fantastique (au monde des morts. Globalement ce roman a étais très intéressant et impressionnant. Je le conseil fortement.
-Emmanuelle Amrani

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.