club zénon

Le rôle du journaliste est-il d’être objectif ?

Le journalisme est une profession encadrée par des règles éthiques et un code de déontologie du journaliste. Un bon journaliste est reconnu par son honnêteté et sa relation directe aux faits, qu’il est censé rapporter de la façon la plus directe.

 Néanmoins l’évolution de la société de l’information fait de chaque citoyen un journaliste et procure une quantité énorme d’informations qui ne font pas toujours l’objet d’un traitement journalistique, chacun pouvant publier des informations à titre personnel sans forcément les vérifier ou les sourcer. Un article du journal the Citizen s’interroge ainsi: So, everyone's a journalist. But what does it mean for journalism and media accountability?

De l’autre côté, les médias eux-mêmes sont soumis à certains nombres de contraintes ou de biais médiatiques. Le contexte économique, les biais psychologiques (biais de proximité), les biais narratifs et visuels) vont influencer notre perception des faits. On voit donc que le champ journalistique n’est ni neutre, ni indépendant. De plus, il existe également un biais d’impartialité : à vouloir tout dire à tout prix sous couvert de transparence, la hiérarchie de l’information n’existe plus : Affaire Buzzfeed : «Si les médias disent "on est transparents, donc on sort tout", c’est la fin des médias»

Et vous qu’en pensez-vous ? Un journaliste peut-il présenter uniquement une seule version des faits ou doit-il choisir l’impartialité et présenter toutes les théories ou les interprétations possibles d’une situation sous couvert d’objectivité, quitte à dévoiler des secrets d’état ou à relayer des positions antidémocratiques ou extrémistes.

En t’appuyant sur des exemples tirés des liens de ce billet, donne-nous ton avis argumenté en cliquant sur Commentaires.