• Profession : Documentaliste

Billets de csidoc

Les dangers d'Internet?

 

Et toi qu'en penses-tu? Internet est-il dangereux?

Lectures pour l'été 2017: nos conseils

Voici l'été qui arrive...Des lectures pour la plage...Une selection d'ouvrages parmi les classiques et les romans contemporains pour passer un bon moment et se preparer à la classe supérieure.

Il s'agit bien sûr de suggestions et si vous lisez déjà quelques livres parmi ceux de la liste, c'est une grande victoire sur la lecture.

Lecture vacances 1

Lectures pour le passage en CP

Lectures pour le passage en CE1

Lectures pour le passage en CE2

Lectures pour le passage en CM1

Lectures pour le passage en CM2

Lectures pour le passage en 6eme

Lectures pour le passage en 5eme

Lectures pour le passage en 4eme

Lectures pour le passage en 3eme

Lectures pour le passage en 2nde

Lectures pour le passage en 1ere

Club Zénon Spécial CM2/6ème: Peut-on tout publier sur Internet?

 

"Ce n'est pas parce qu'Internet est un outil de communication libre et accessible à tous que l'on peut tout publier sur son blog", prévient Michèle Bauer, avocat au barreau de Bordeaux cité dans un article du Point sur la législation sur Internet. Internet possède en effet de nombreux avantages pour garder le contact, favoriser les échanges (réseaux sociaux) ou participer à des débats, mais on trouve de nombreux cas de personnes ayant eu des problèmes pour des publications sur le web. On parle de défendre la liberté d’expression comme nous explique Geek Junior, mais Internet est-il vraiment sans surveillance ?

Peut-on tout dire sur Internet ? Il est parfois difficile de distinguer la frontière entre le privé et le public. Certains services jouent d’ailleurs sur ce problème, comme par exemple Snapchat . C’est pourquoi il faut bien réfléchir avant de publier sur Internet car on peut relayer de fausses informations, faire du mal aux autres sans s’en rendre compte ou se faire du mal à soi-même en mettant des choses sur Internet que l’on pourra regretter plus tard comme l’explique cet article : Réfléchis avant de publier : ne mets pas tout et n'importe quoi en ligne

Et vous qu’en pensez-vous ? Est-on vraiment lire de tout dire sur Internet ou sur les réseaux sociaux ou y a-t-il des précautions à prendre ?

En t’appuyant sur des exemples tirés des liens de ce billet et/ ou en te basant sur le débat que nous avons fait en classe, donne nous ton avis argumenté en cliquant sur commentaires. 

Sujet du mois: Quelle confiance reste-t-il dans les politiques ?

 

L’approche des élections présidentielles françaises engendre une véritable crise de confiance. C’est le constat de Guillaume Erner, journaliste pour France Culture Les indécis décideront-ils de l’élection ?  Les sondages et  centre de recherches politiques de Sciences Po constate que les partis politiques se retrouvent tout au fond du classement de leurs institutions sur la question de la confiance : 12 % seulement des Français leur font confiance, contre 87 % qui ne leur font pas confiance C’est le constat de Nouailhac pour le Point qui s’interroge  - Qui a encore confiance dans les politiques ?

Dans le même temps, le traitement journalistique de certaines affaires concourt à distiller le doute. Scandales en tous genres, photos volées, les médias sont-ils les relais d’une crise de confiance généralisée ou ont-ils une responsabilité dans le dénigrement du politique ?

La vie privée des chefs d’Etat, notamment leur état de sante relevait du secret d’Etat. Les journalistes ont toujours respecté par exemple la Vie privée de Mitterand Aujourd’hui, les hommes politiques sont sous la loupe à chaque instant.

Quelle est la responsabilité politique des gouvernants ? Si un homme d’Etat ou un gouvernement n’incarne plus de la confiance de l’autorité devant laquelle il doit rendre des comptes, peut-il décemment incarner l’esprit républicain ? Ou son rôle est-il justement de braver les « buzz » et de maintenir sa position comme l’a fait François Fillon dans l’émission politique De la reconquête au chaos, la soirée très agitée de Fillon à l'Emission politique ou Donald Trump face aux accusations de collusion avec les Russes .

Et vous, qu'en pensez-vous? Le modèle de l’homme politique incorruptible et intouchable est-il encore d’actualité ? A partir de l’émission de France Culture , vous vous interrogerez sur l’évolution vers un modèle de démocratie « relativiste », ou le vote s’imposera comme un choix par défaut, pour éviter le pire ? Les médias ont-ils une part de responsabilité de cette atmosphère du « tous pourris » ?

Le guide touristique des CM2A

Les CM2A de Los Feliz se sont improvisés auteurs de guide touristique pour réaliser un petit livret qui accompagnera tous les CM2 pendant leur voyage à Paris.

Bonne lecture!

 

<

La gazette des mystères

Emile Zola assassiné (fiction)

Au matin du 29 septembre 1902, le valet de chambre d’Emile Zola découvre, dans leur chambre à coucher, les corps inanimés de l’écrivain et de son épouse Alexandrine.

Madame Zola sera finalement ranimée. Mais l’auteur de « J’accuse » et auteur de la saga des Rougon Macquarts n’a pas survécu à ce qui est immédiatement considéré comme un malheureux accident domestique : Une intoxication à l’oxyde de carbone, dû au mauvais fonctionnement d’une cheminée.

Disons-le tout de suite, cette version « officielle » du décès d’Emile Zola est aujourd’hui abandonnée. L’hypothèse la plus vraisemblable est celle d’un meurtre avec préméditation. Qui pouvait bien vouloir assassiner Zola? Quels moyens ont-ils pu utiliser? Pourquoi la vérité ne sort-elle qu'aujorud'hui?

Nos journalistes d'investigations de csi news vont vous donner en exclusivité leurs versions des faits

 

Lire la suite

Le sujet du mois: Médias et pouvoir politique, vers une "guerre de l'information"?

Le contexte planétaire actuel offre une nouvelle répartition des pouvoirs. La presse et les médias souvent regardés avec méfiance à cause de leurs relations avec les puissants, ont souvent été accusés de tous les maux depuis la propagande d'Etat jusqu'à la "fabrique du consentement"des citoyens. Le linguiste Noam Chomsky affirme ainsi que le rôle des médias est de maintenir l'ordre social au sein des démocraties et donc de soutenir le pouvoir en place. Il s'interroge aujourd'hui encore sur la place des médias et leur influence dans le contexte actuel  Trump, guerre nucléaire et anthropocène : Noam Chomsky prédit un avenir sombre à l’humanité 

Il semble en effet que les sociétés démocratiques auraient dépassé le stade de la démagogie pour entrer dans l’ère de la «post-vérité» dans laquelle, comme le dit l’Oxford Dictionary, «les faits objectifs ont moins d’influence pour modeler l’opinion publique que les appels à l’émotion et aux opinions personnelles». Le scandale des vérités alternatives du gouvernement de Trump et les contrevérités proférées impose une prise de position engagée de la part des journalistes et des médias. Le philosophe Michel s’interroge dans Libération sur le statut de l’information Après la vérité ?  On peut en effet s’interroger sur les rapports de connivence qui existeront désormais entre le politique et les médias. Le modèle Russe qui conjugue un appareil médiatique d’Etat et une politique de désinformation à l’intention du reste du monde semble en effet déplacer de nouveaux enjeux : Fréderic Koller dans le Temps parle de Désinformation : l’offensive russe

Ce brouillage des repères, ce que les journalistes, reprenant l’expression de Steve Bannon définissent comme la « stratégie de l’obscurité », c’est-à dire le mélange d’affirmations et de contradictions inscrive un climat d’incertitudes, de doutes et de relativisme. Ned Resnikoff s’interroge sur When everything is a lie power is the only truth. Et le politqiue de communication de la Maison Blanche deviant d eplus en plus opaque Medias: la Maison blanche tentée par la Black out

Et vous qu’en pensez-vous ? La communication politique n’est-elle plus qu’une affaire de manipulation ? Evoluons-nous vraiment vers une « guerre de l’information » ? Ou les médias en renouvelant leur rapport au pouvoir et en s’engageant dans le débat public peuvent-ils influencer cette « guerre liquide » ?  

Research skills IB