Faut-il quitter les réseaux sociaux ?

 

Une vague d’inquiétudes suite aux affaires de fuites de données a amorcé un mouvement #deletefacebook. Il est en effet normal de s’interroger sur l’utilisation des données personnelles des utilisateurs par la firme de Mark Zuckenberg, et en général sur les réseaux sociaux

Apres l’angoisse du FOMO (Fear of missing out), la peur de rater une news ou une évènement social, le mouvement s’inverse : les personnalités publiques sont de plus en plus nombreuses a quitter les réseaux sociaux pour des raisons personnelles ou sociales Ces célébrités qui ont quitté Twitter. De nombreux témoignages relaient le bien-être et la baisse du stress lié à une déconnexion.Dans le même temps, un usage raisonné des réseaux sociaux permettraient peut-être de limiter les effets néfastes et addictifs de leurs usages.

Pourtant les réseaux sociaux ne sont pas seulement des pièges a informations : ils permettent de créer du lien et de favoriser les évolutions notamment par exemple dans les milieux professionnels , comme le montre cet article de l’Etudiant magazine : Délaite Facebook, mission impossible pour les étudiants américains De plus, la suppression des comptes n’entrainent pas la suppression des données comme le montre cet article de The Conversation Pourquoi vos données survivront à la suppression de votre compte Facebook et quels en sont les risques ?

Et vous, qu’en pensez-vous ? Cette nouvelle polémique révèle-t-elle un véritable malaise face aux limites des réseaux sociaux ? Faut-il tout arrêter ou apprendre à utiliser les réseaux sociaux de façon efficace et raisonnée en protégeant son identité numérique ?  En vous appuyant sur les articles ci-dessus et d’autres exemples de votre culture personnelle, rédigez un avis argumenté et publiez le dans « Commentaires ».

 

Pour aller plus loin, écoutez  l’émission de France Culture Du grain à moudre

réseaux sociaux club zénon usage identité numérique

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau