Les JO sont-ils encore un enjeu de politique internationale?

Les prochains Jeux olympiques, qui prendront leur envol le 9 février, auront donc une saveur particulièrement politique avec cette entente coréenne, qui s’ajoute à l’exclusion de la Russie pour dopage. L’histoire récente nous apprend cependant qu’il en a pratiquement toujours été ainsi : le sport en général et les Jeux olympiques en particulier ont été utilisés à des fins politiques de différentes façons au cours des dernières décennies autant au niveau des relations internationales comme on peut le lire dans Média part  La Géopolitique, un sport comme un autre ! que des ambitions politiques locales comme le montre Le Parisien : Les politiques espèrent tirer leur épingle du jeu . Certains des plus grands moments de l’histoire du sport sont aussi des épisodes marquants d’affirmation politique. On n’a qu’à penser aux poings levés par les coureurs américains Tommie Smith et John Carlos en 1968 lors des Jeux de Mexico pour dénoncer la ségrégation raciale, ou encore aux nombreux boycottages olympiques.

Les Jeux Olympiques cristallisent également de nombreuses polémiques, comme pare exemple l’attribution des Jeux à Los Angeles 2020 et Paris 2024 et. Entre scandales, annonces chocs et enjeux sociaux, les Jeux Olympiques rejettent à la fois une image du sport spectacle et divertissement mais incarnent aussi un monstrueux engrenage géopolitique et ne font plus rêver les pays candidats Sans réforme de fond, le modèle des Jeux olympiques est voué à l’échec explique  Yann BUXEDA sur France 24.

Et vous qu’en pensez-vous ? Les Jeux Olympiques sont-ils encore un instrument de promotion de l’esprit sportif et d’une entente internationale, ou ne sont-ils désormais qu’un prétexte à la surenchère, un rideau de fumée pour cacher les malversations et les problèmes liés à l’hébergement des Jeux   ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau