Les JO sont-ils encore un enjeu de politique internationale?

Les prochains Jeux olympiques, qui prendront leur envol le 9 février, auront donc une saveur particulièrement politique avec cette entente coréenne, qui s’ajoute à l’exclusion de la Russie pour dopage. L’histoire récente nous apprend cependant qu’il en a pratiquement toujours été ainsi : le sport en général et les Jeux olympiques en particulier ont été utilisés à des fins politiques de différentes façons au cours des dernières décennies autant au niveau des relations internationales comme on peut le lire dans Média part  La Géopolitique, un sport comme un autre ! que des ambitions politiques locales comme le montre Le Parisien : Les politiques espèrent tirer leur épingle du jeu . Certains des plus grands moments de l’histoire du sport sont aussi des épisodes marquants d’affirmation politique. On n’a qu’à penser aux poings levés par les coureurs américains Tommie Smith et John Carlos en 1968 lors des Jeux de Mexico pour dénoncer la ségrégation raciale, ou encore aux nombreux boycottages olympiques.

Les Jeux Olympiques cristallisent également de nombreuses polémiques, comme pare exemple l’attribution des Jeux à Los Angeles 2020 et Paris 2024 et. Entre scandales, annonces chocs et enjeux sociaux, les Jeux Olympiques rejettent à la fois une image du sport spectacle et divertissement mais incarnent aussi un monstrueux engrenage géopolitique et ne font plus rêver les pays candidats Sans réforme de fond, le modèle des Jeux olympiques est voué à l’échec explique  Yann BUXEDA sur France 24.

Et vous qu’en pensez-vous ? Les Jeux Olympiques sont-ils encore un instrument de promotion de l’esprit sportif et d’une entente internationale, ou ne sont-ils désormais qu’un prétexte à la surenchère, un rideau de fumée pour cacher les malversations et les problèmes liés à l’hébergement des Jeux   ?

Commentaires (1)

Eliott Guenoden
  • 1. Eliott Guenoden | 2018-02-26
Les Jeux Olympiques ont été avant tout créé à Athènes en 1896, en honneur des Jeux Antiques. Depuis, et surtout au cours du XXe siècle, les Jeux Olympiques ont pris une ampleur incomparable à l'échelle internationale. Tous les quatre ans, ils composent l'événement le plus attendu, le plus télévisé. Mais naturellement, avec les JO viennent les enjeux géopolitiques. Malheureusement, la scène ou les pays du monde entier s’affrontent amicalement à travers de diverses épreuves promouvant l’esprit sportif et une entente internationale est aussi la scène ou les pays du monde entier s’affrontent, se vantent, et démontrent leur image, pouvoir et influence géopolitique.
Effectivement, derrière les sports se cache une volonté d'améliorer l’image du pays et son poids international. Tout d’abord, à l'égard de l’organisation de l'événement, recevoir les Jeux Olympiques est bien évidemment un grand honneur, mais aussi, la chance de recevoir des visiteurs du monde entier et donc d'accroître l'attractivité du pays. Prenons l’exemple de la France pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Cet événement, comme l’explique l’article “Les politiques espèrent tirer leur épingle du jeu” publie dans Le Parisien, va intentionnellement bénéficier l’image de la France ainsi que son attractivité. En plus, l'accueil des JO va aussi ajouter du charisme et du succès aux politiques, notamment et surtout à l'égard d’Emmanuel Macron, Anne Hidalgo (la maire de Paris) et Valérie Pécresse (la présidente de région de l’Ile de France). On est d’accord que cet accueil va sans doute promouvoir le poids international de la France. En revanche, l’accueil des Jeux Olympiques a aussi des enjeux économiques colossaux et jusqu’à présent, s’est montré dévastateur pour l'économie du pays concerné, surtout s’il s’agit d’un pays en voie de développement comme le Brésil. En effet, les Jeux Olympiques à Rio en 2016 a été un événement très controversé, vu que des milliards ont été dépensés alors qu’une grosse partie du pays vit autour du seuil de pauvreté. Finalement, les Jeux Olympiques étant l'événement le plus télévisé, ont aussi ete lieu de violences comme est le cas de Munich en 1972, ou le conflit israélo-palestinien s’est fait entendre à l'échelle internationale due à une prise d'otages meurtrière.
Malgré tout ces drames, je suis de l’avis que les Jeux Olympiques restent un événement de divertissement dans lequel les sports et la compétition amicale et internationale et promue. En revanche, le passé nous montre désormais qu’il a été un outil d’influence et d’abus de pouvoir. Je suppose que le sort des enjeux et des conséquences reste entre les mains des pays participants qui déterminent donc son utilité.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau