Faut-il interdire les portables à l’école ?

En France, le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé que le téléphone portable sera interdit à l'école primaire et au collège, du CP à la 3ème, à compter de la rentrée 2018. Le téléphone portable déjà interdit en classe devra désormais quitter les cours de récréation.

Pourtant cette idée ne semble pas convaincre tout le monde. Dans 1jour, 1actu, on s’interroge sur le pour ou contre le portable à l’école. En effet, les portables servent parfois dans les cours à la demande des professeurs ou permettent par exemple d’agir en situation d’urgence.

D’un autre côté, ont noté beaucoup d’abus à cause des téléphones portables depuis le cyber harcèlement, la prise de photos en classe, ou la tricherie.

De plus, l’abus des téléphones portables chez les plus jeunes sont également problématique. Ainsi le site Untéléphone à destination des parents nous donne 10 raisons contre le téléphone portable pour les mineurs. Le téléphone portable aurait tendance à isoler les adolescents et à bouleverser leur rythme biologique (temps de concentration, sommeil.)

Se pose également la question de la gestion des portables : si les élèves doivent les déposer ou les enfermer dans des casiers, cela semble des mesures compliqués à gérer au quotidien. Dans d’autres pays comme les USA, le Canada, la question est également compliquée comme le montre un article du Monde : L’interdiction des portables à l’école fait aussi débat à l’étranger.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Interdire les téléphones portables à l’école semble-t-il une bonne solution ou d’autres mesures seraient-elles plus efficaces ? En vous appuyant sur les articles ci-dessus et d’autres exemples de votre culture personnelle, rédige un avis argumenté et publie le dans les commentaires.

Commentaires (9)

Rhea
  • 1. Rhea | 2018-08-28
L’interdiction du téléphone portable à l'école est une idée associée à la controverse. Il y a beaucoup de personnes qui trouvent que l’usage du téléphone portable à l'école n’est pas nécessaire pour les élèves. Ce privilège est souvent abusé, et les jeunes sont tentés d’utiliser leurs portables durant les cours. Également, les portables font de sorte que les enfants ne communiquent plus entre eux ; ils restent toute la récréation collés à leurs écrans et sur les réseaux sociaux, ou ils affichent souvent de l’information personnelle.

Pourtant, les téléphones portables sont très nécessaires pour d’autre. Les parents qui travaillent et qui envoient leurs enfants à la maison par transport publiques veulent savoir où se trouvent leurs enfants et vérifient qu’ils sont en sécurité. De plus, les portables peuvent être utiles si un groupe d’enfant, sans adultes, se trouve dans une situation dangereuse et veulent contacter la police ou les sécurités.

Enfin, même si les téléphones peuvent être extrêmement utiles, les dangers associés sont plus nombreux que les avantages. La solution n’est pas d’interdire les portables à l'école, mais de simplement d’imposer plus de règles pour assurer la sécurité de notre génération.
Paul S
  • 2. Paul S | 2018-08-28
Le téléphone portable doit être autorisé dans chaque établissement scolaire. Celui-ci permet un atout supplémentaire à l'éducation des enfants. Alors que toutes les écoles en France n’ont pas forcément des ordinateurs à disposition des élèves, La très grande majorité des élevés au lycée, voire au collège ont un téléphone portable. Il est même dit par le journaliste Mathieu Chartier que 80% des 6e arrivent au collège avec un smartphone, un chiffre bouleversant face aux maigres 22 ordinateurs pour 100 élèves qu’ont comptes le journal Le Monde en 2014.
En plus de cela, il ne faut pas négliger l’importance du téléphone portable dans le 21e siècle. Ce dernier a une place majeure dans la vie quotidienne et dans la vie professionnelle, avec la plupart des fonctionnaires ayant un téléphone spécifique au bureau. Ce serait une grave erreur d’ignorer cette nouvelle responsabilité qu’implique le téléphone portable. Cela pourrait entraîner au “cyberbullying”, le plus récent type de harcèlement. D’après une enquête menée par Child Focus, "1 jeune Belge sur 3 (34,3 %) a déjà été victime de cyber-harcèlement, 1 sur 5 (21,2 %) reconnaît avoir été cyber-harceleur, et 76 % des 12-18 ans ont été témoins d'une situation de cyber-harcèlement sans y être impliqués activement,” un chiffre affligeant qui pourrait être réduit avec une instruction par apport aux si maudits téléphones portables.

Cependant, il peut y avoir de la vérité dans l’argument du gouvernement. Comme il est cité dans “10 raisons contre les téléphones portables aux enfants mineurs”, un enfant se fait rapidement distraire. Le téléphone portable nuit au développement de l’enfant. Introduire cet appareil qui ouvre au monde adulte peut défavoriser et avoir des effets négatifs sur l'éducation de l’enfant.

Pour conclure, le téléphone portable devrait être autorisé dans les établissements scolaires même si ces derniers peuvent poser certains problèmes aux niveau de l'éducation. Les apports que ces engins peuvent apporter en valent la peine.
Lila
  • 3. Lila | 2018-08-28
Les élèves dans les écoles ont, le plus souvent, un téléphone portable. Ils l’utilisent pour communiquer, jouer ou encore s’instruire. Cela peut aider à l’apprentissage et a la découverte. Mais faut-il autoriser les portables dans les écoles ? En effet, le ministre de l’éducation national a confirmé que le téléphone sera interdit à la rentrée 2018.
Les téléphones portables sont souvent utilisés par les enfants et adolescents pour discuter avec leurs amis ou partager leur vie sur les réseaux sociaux. Mais cela peut aussi être un outil de travail pour faire des recherches pour des projets ou des exercices. Si l’usage de l’appareil est raisonnable dans la salle de classe, cela pourrait être un bon matériel scolaire.
En effet, dans certaines écoles, des élèves souffrent de harcèlement et de cyber harcèlement. Le portable peut donc être aussi un outil dangereux. Il pourrait être interdit pour cela et ce serait une bonne chose. Pourtant, ce n’est pas la seule raison d’interdire le téléphone, les tricheries pendant des examens sont aussi fréquentes.
Une étude scientifique montre que l’utilisation du portable avant les cours cause un bouleversement dans le rythme biologique des adolescents et des enfants. Leer concentration strait plus fragile.
En conclusion, le téléphone portable est un bon outil s’il est utilisé avec modération en classe mais est quand même un objet dangereux et de tricheries pour certains élèves. Selon moi, cela devrait être interdit pour le primaire et le collège mais le lycée serait autorisé si l’administration est d’accord.
Karoune
  • 4. Karoune | 2018-08-28
Depuis les années 2000, l’invention des portables s’est améliorée et est devenue beaucoup plus courante dans le monde entier. D'après des recherches, près de 2,5 milliards de personnes dans le monde possèdent un portable. La plupart des élèves en collège et au lycée ont un portable.
Les portables présentent dans les lycées sont à la fois des avantages et des désavantages.

Quand les élèves utilisent leurs portables, ils sont distraits, moins concentrés et ne sont pas en mode “école.” Au lieu d’être parmi les autres élèves dans la salle de classe, ils sont sur leur portable, cache sous un livre ou sous leur bureau, entraîne d’envoyer un message à quelqu'un ou simplement de jouer à un jeu téléchargeable. Les élèves font preuve d’une attitude passive. Cette distraction mène à un manque de concentration qui peut endommager leurs études et leur réussite dans le futur.
Mais il est parfois utile d’avoir son portable pendant les heures de cours. Le portable peut être utilisé avec l’accord du professeur bien sûr, afin de récolter des information importantes et nécessaire pour le cours sur l’internet. En cas d’urgence, le portable peut servir à contacter de l’aide et prévenir les autorités.

Les portables permettent à toute personne d’installer ou de télécharger des jeux de n’importe quel genre. Une large majorité de jeunes personnes jouent aux jeux tels que Call of Duty, Rainbow Six Siege et Fall out. Ceux-ci sont des jeux de guerres, de missions militaires ou de tirages d’élite. Des attitudes agressives et violentes sont provoquées car ces jeux sont violents, agressifs et sanglants. Les enfants peuvent donc faire des liaisons non-vrais entre le monde réel et le monde virtuel. Leur point de vue sur le monde autour d’eux change et devient un point de vue incorrecte. Ils prennent leur vue du monde virtuel comme celle du monde réel.
Par contre, certains jeux permettent aux enfants apprennent à rapidement trier des informations données. Les enfants développent leur capacité de résoudre des problèmes. Ceci les aident non seulement pendant leur vie scolaire amis pendant leur vie quotidienne. Les enfants deviennent plus attentifs et plus coopératifs.

Dans les portables, certaines applications permettent de localiser d’autres portables ou qu’ils soient. L’application ‘Find My Phone’ par exemple, permet de faire ainsi. Mais une telle application permet à n’importe quelle personne de connaître le lieu exact d'où se trouve le téléphone. Des personnes inconnues ont donc accès à ces informations et peuvent localiser vous et votre téléphone. Ceci peut provoquer des enlèvements et mettre en cause des questions de sécurité et de vie privée.
Cependant, il existe d’autres applications tels que ‘Life360’ qui permettent de localiser certaines personnes. Par exemple, une famille composée de parents et de deux enfants, peut former un groupe sur cette application afin de repérer ses quatre membres. Ceci peut rassurer les parents et les enfants peuvent se sentir en sécurité.

Les portables en eux même ne font pas de mal du moment que certaines limites sont imposées. Les portables doivent être utilisés pour de raisons correctes et bénéfiques. Si des règles sont imposées et des mesures sont mises en place alors portables ne feront pas de mal aux élevés.
Erin
  • 5. Erin | 2018-08-28
Les téléphones portables à l'école peuvent poser des problèmes telles qu’un niveau de concentration réduit, ou une augmentation de dopamine dans le cerveau ce qui cause un comportement ‘addictif’ au portable. Ces effets secondaires du téléphones portable sont des raisons de vouloir interdire ceux-ci dans les écoles - pour le bienêtre des enfants. De plus, “L'utilisation du smartphone est associée à l'épidémie actuelle d'anxiété et de dépression.” (Psychologue, Danielle Einstein) Quand les institutions scolaires permettent leurs élèves à utiliser leur portable, ils sont en train de créer une génération dépendante sur cette technologie.
Aussi, l’exposition au téléphone portable peut avoir ses risques même plus grave qu’un manque de concentration. Le harassement par l’internet (le ‘cyber-bulling’) est un gros problème. En permettant les élèves à avoir leur téléphone sur eux à l'école, et avec l’internet accessible, les enseignants ne peuvent pas protéger les enfants du monde en ligne. Cela peut donc être nocif pour les élèves. Dans un endroit qui est dit sécuritaire, si le harassement ne peut pas être controler, est-elle vraiment un endroit sécuritaire ? On pourrait dire que non, surtout pour les plus jeunes. En effet, l'âge peut aussi définir ce problème de sécurité. Plus les enfants sont âgés, le moins le harassement en ligne pose un problème, car ils deviennent plus conscients des dangers.
Mais, des dangers peuvent aussi être évité grâce au téléphone portable. Dans des cas d’urgence, cette petite invention a aussi la possibilité de nous sauver. Elle permet de contacter les personnels de secours tels que la police ou les pompiers.
Laura
  • 6. Laura | 2018-08-24
Aujourd'hui, nous vivons dans une société où la technologie nous entoure constamment. Chaque jour, de plus en plus de personnes utilisent leur téléphone et le nombre de jeunes utilisateurs augmente de manière incontrôlable. En France, le ministre de l’éducation Nationale Jean-Michel Blanquer a pris la décision d’interdire le téléphone portable à l'école primaire et au collège. Cette décision m'a donc amené à réfléchir à trois arguments différents
Premièrement, cette loi est importante pour le bien être des mineurs car d'après l’article “10 arguments contre le téléphone portable au mineurs”, les téléphones portables augmentent le risque de dépendance à la connexion virtuelle. Les médias ont le pouvoir de contrôler les décisions prise par quelqu’un, portant un enfant a besoin de prendre ses propres décisions sans compter sur l’avis de personnes virtuels.
Par contre, l’interdiction des téléphones portables à l'école crée aussi des inconvénients de la vie des mineurs. Par exemple, des fois les téléphones peuvent être utile pour les mineurs pour rassurer leur sécurité. Il permet de dire à ses parents ou l’on est, rechercher des informations et d'appeler à la police en cas d’urgence.
En conclusion, l’utilisation des téléphones portables peut être abusive si l’on ne modère pas notre temps d’utilisation. Il faut bien savoir les moments où l’on peut l’utiliser ou pas. Nous avons tous le choix d'utiliser nos téléphones de manière responsable, tout dépend du type de personne que l’on est.
Anna
  • 7. Anna | 2018-08-24
Tout d’abord, l’interdiction des portables à l'école devrait dépendre de l'âge des élèves. Les écoliers en primaire et les collégiens ne devraient pas avoir accès à leur portable à l'école car ils ne se rendent pas compte des conséquences que la tricherie grâce aux téléphones portera sur eux plus tard, au lycée. Ils prendront donc l’habitude de les utiliser à leur avantage en classe puisque, a part obtenir quelques heures de retenue, rien de grave leur arrivera. En outre, je pense que les lycéens comprennent qu'à leur âge, utiliser un portable comme outil de tricherie, et tricher tout simplement, peut avoir de lourdes répercussions comme, par exemple, se faire virer de l'établissement.
Par contre, il est vrai qu’en cas d’urgence, avoir un téléphone portable sur soi est plutôt utile, que ce soit pour informer ses parents ou pour appeler les secours. Un enfant devrait toujours avoir une manière de contacter quelqu’un s’il se perd ou se sent en danger. Par exemple, il y a quelques années, ma mère m’a déposée devant l'école et s’est en allée. Je me suis ensuite rendue compte que c'était un jour férié, et que je n’avais aucune façon de contacter qui que ce soit. Heureusement, je n'étais pas la seule à m'être trompée alors les parents à une amie m’ont ramenée chez moi. Sans eux, j’aurais surement passé la pire journée de mon enfance.
Enfin, je pense tout de même que le droit d’avoir un portable sur soi-même devrait faire partie des choix des parents, car leur enfant est leur responsabilité et c’est à eux de déduire s’il est assez raisonnable et sérieux pour en avoir un.
Paul N
  • 8. Paul N | 2018-08-24
L'assemblée nationale a fait passer une loi interdisant les téléphones portables dans l’enceinte des établissements du CP a la 3eme. Le téléphone disparaîtra donc des cours de récréation à partir de la rentrée 2018.Pourquoi interdire le téléphone portable dans l’enceinte des écoles ?
De nos jours, cela semble évident que les adolescents possèdent des téléphones portables. En effet selon le journal la Dépêche, presque 80% des adolescents possèdent un téléphone portable. Pourtant l'utilité principale d’un téléphone est de téléphoner : chose étant utile pour communiquer avec ses parents voir même avec ses amis. Mais avec l'évolution du monde multimédia, le téléphone ne sert plus seulement à téléphoner. Il s’agit désormais d’un outil permettant de jouer aux jeux vidéo, surfer sur le net et pleins d’autres choses diverse et variées. Mais cela a pris de l'ampleur avec l'arrivée des réseaux sociaux étant des plateformes sociales utilisées au quotidien par les ados. Pourquoi donc l’interdire si cela permet de nous sociabiliser davantage ?

Les téléphones portables restent nocifs pour l’adolescents. En effet, celui-ci peut projeter l’enfant dans des choses n'étant pas de son âge pouvant devenir des sources de stresse, le stresse n'étant pas la meilleure chose durant le temps scolaire. Le smartphone baisse fortement la concentration des enfants surtout s’il est utilisé entre deux classes. Les ondes libérées par le téléphone sont nocives pour la santé et la croissance du jeune. Comme je le disait le téléphone est une source de sociabilité mais les relations virtuelles ont tendances à dégrader les relations physiques lorsqu’une cour de récréation doit créer des liens relationnels et non avoir des élevés étant constamment sur leurs smartphones. On peut aussi parler de cyber harcèlement étant de plus en plus présent de nos jours. Voici pas mal de points prouvant que le téléphone doit être interdit mais en existe-t-il des positifs ?

Le smartphone reste un moyen de communication fiable et ne devrait être totalement interdit. Il devrait être autorisé, range au fond du sac et éteint. C’est important que les élèves puissent communiquer avec leurs parents à la sortie de l'école ou en cas d'extrême urgence. Le smartphone est aussi un loisir et le loisir ne devrait pas être interdit mais utilisé cependant avec modération. Après tout il existe pleins d’autres loisirs peuvent être pratiqués dans les cours de récréation.
Pour en conclure, interdire le téléphone portable est une bonne chose pour les relations sociables et pousser les jeunes à sortir de cela durant une journée. Mais il devrait être autorisé en étant éteint pour des urgences quelconques et pour la sortie des cours.
Arthur P
  • 9. Arthur P | 2018-08-24
Le téléphone portable, marque du progrès, de la mondialisation et du futur est de plus en plus présent dans la vie de tous les jours, notamment à l'école. Cela pose de nouvelles questions vis à vis du rapport que les collégiens et lycéens doivent avoir avec leur portable.
Ainsi, une nouvelle question revient souvent parmi tant d’autres, faut-il interdire les portables à l'école ?
Tout d’abord, nous allons voir pourquoi les portables devraient être autorisés à l'école puis nous allons exposer pourquoi ils devraient être interdits.

Premièrement, le portable est une connection au monde qui nous entoure, il nous permet de rester informés et actifs. Il nous permet de suivre le rythme quotidien des médias qui évoluent en permanence. Par exemple, 50 millions de tweets, 4,2 milliards de like et 95 millions de vidéos et de photos sont publiées chaque jour sur Instagram.
Ensuite, on peut utiliser son téléphone portable dans des situations d’urgence. Par exemple si un événement grave survient à l'école, un élève peut prévenir immédiatement ses parents à l’aide de son téléphone.
Finalement, le portable peut avoir une dimension psychologique rassurante pour l’adolescent. Des études ont démontré que les utilisateurs qui perdent leurs portables peuvent expériencer de l’angoisse, de la panique et du stress pour au moins un tiers des personnes concernées
Maintenant, nous allons monter pourquoi le téléphone portable devrait être interdit à l'école.

Dans cette partie, nous allons voir pourquoi les portables devraient être interdits dans l’enceinte de l'école.
Tout d’abord, les adolescents concernés par cette question possèdent pour la grande majorité un téléphone portable. Selon Paracelse, physicien suisse, “Tout est poison et rien n’est sans poison, la dose seule fait que quelque chose n’est pas un poison”, ainsi selon lui, le portable doit être utilisé avec modération. Cependant, les adolescents de nos jours passent des temps considérables sur leurs portables, les coupant du monde extérieur et d’une vie sociale réelle. En effet, les temps moyens d’utilisation dépassent souvent les deux heures quotidiennes.
Ensuite, le portable peut avoir des effets néfastes sur la santé de la personne qui l’utilise. Il est prouvé que l’abus du portable chez les adolescents entraîne des troubles du sommeil, des problèmes de concentration et des isolements sociaux, entre autres. Par exemple, il n’est pas rare d’observer chez les utilisateurs des maux de têtes dus à la lumière bleue émise par les téléphones portables
Enfin, le portable peut détourner les adolescents du but premier de l'école, s’instruire et construire des relations sociales “physiques”. Or, il est fréquent de voir des élèves utiliser leur téléphone jusqu’en cours ou encore de voir ces derniers collés sur leurs portables à n’importe quelle occasion. En effet, on peut voir des personnes, souvent au restaurant, qui se font face mais sont toutes deux en train d’utiliser leurs téléphones et n'interagissent ainsi que peu ou même pas du tout.

Nous devions répondre à la question de départ très présent dans notre société, “Faut-il interdire les portables à l'école ?”
D’une part, nous avons vu que le téléphone a une dimension rassurante, permet d’agir en cas de problème et de rester connecté à la mondialisation. D’autre part, le temps d’utilisation du téléphone portable est trop élevé chez les adolescents, entraînant des problèmes de santé et une diminution des relations sociales réelles.
Cependant, la question d’un arrangement peut se poser, peut être existe-t-il un moyen de limiter le temps d’utilisation du portable tout en l’autorisant dans l’enceinte de l'école.

Ajouter un commentaire